CF 1995

Piste 1:4 Thermique

18 19 mars 1995 longvic 021/7

15 16 avril 1995 limoges 034/16

Disputée durant le week-end Pascal, la deuxième manche du Championnat de France 1/4 a attiré un très vaste public. Pour l’occasion, le club de Limoges avait bien fait les choses et les empoignades sur la piste ont fait rage durant les deux jours de course.

En GT, la demi-finale fut aussi bagarrée que la finale. La lutte entre B. Putanier (N°1) et A. Chaussard (N°2) fit rage durant 20 mn avec des écarts de quelques centimètres.

0utre le succès auprès du public, Limoges a aussi profité de l’engouement pour le 1/4 avec 89 pilotes présents et ce, malgré le
week-end de trois jours des fêtes de Pâques. Deuxième bon point, l’équipe du président P.Cadéo avait mis le paquet pour annoncer la compétition. Aux nombreux articles parus dans tous les quotidiens régionaux, il convient de signaler la venue d’une équipe de France 3 le samedi. Les images des F1 diffusées le soir au JT régional ont, sans nul doute, fait connaître l’événement dans toute la région. Un exemple à suivre. En plus, il faut avouer que la météo, beaucoup plus clémente qu’à Dijon, a permis aux différentes courses de se disputer avec la poignée de gaz dans le coin : spectacle garanti. Seules les F1 souffrirent de la piste sèche. En effet, la poussière laissée par les pneus moussés des GT et protos rendait le bitume fort peu adhérent pour les pneus caoutchouc. Il y a fort à parier que les instances fédérales présentes cherchent activement une solution à ce point. La seconde remarque, toujours au sujet des Fl, concerne leur silence. Nombreux sont les spectateurs pour qui F1 est synonyme de vitesse mais aussi de décibels. Réalisme quand tu nous tiens! En attendant et comme à chaque fois, calons nous dans un baquet pour la découverte du circuit Calberson.

Le tour du circuit

La grille de départ, située dans la petite ligne droite devant le podium s’achève très vite par un 180° à droite très glissant. Dans la montée sur la gauche qui suit, la seconde vitesse peut passer avant que le pilote ne touche les freins pour la courbe à 140° à gauche qui conditionne la portion quasi-droite suivante pour ceux qui ont pu garder la corde. Au fond, un 180° à droite dévoile la longue ligne droite en opposition et légèrement en descente. La parabolique qui suit est attaquée pied dedans avant le freinage pour négocier le droite qui remonte sur un virage serré à gauche. Portion droite avant le freinage pour la partie la plus lente du tracé et dont le bitume ondulé ne facilite pas la tâche du pilote. Après le 180° à gauche, les « S » du comptage ramènent devant l’entrée des stands et la chicane de la ligne de départ. Un tracé technique et intéressant qui nécessite un bon moteur en raison de son léger relief.

Sport proto

Du coup, JM Justes et sa 905 LM aux couleurs de RC Racing Cars, l’emportera après avoir résisté et contrôlé P. Daburon durant 30 mn

L’ordre des qualifications sera quasiment respecté à l’issue de la demi-finale puisque Dufour (8è), Capelli (1 1 è) et Lemoine (10è) remonteront. La finale s’achèvera rapide­ment pour le poleman D. Chaussebourg qui, après un accrochage dès le départ, grillera son emanifestéeuite à la fougue manifes­ée pour refaire son retard. Devant, Justes (N’2), suivi de près par Daburon (N’5), seront rapidement débarrassés de la mena­ce de Ledruillenec (N°3) et Griffié (N°4) vic­times de problèmes. Levy, vainqueur à Dijon, et Eschalier lutteront alors pour la troisième marche, du podium tant les deux leaders semblaient hors d’atteinte. Quand aux deux rescapés de la demi-finale (après ‘abandon de Lemoine), ils se tireront la °bourre pour terminer séparés par seulement trois secondes Dufour devançant Capelli (6è). Justes établira à deux minutes de la fin le meilleur tour en course et franchira la ligne cinq secondes devant Daburon. Des écarts très serrés puisque Levy terminera troisième devant Eschalier pour une petite seconde seulement.

Le départ Proto est imminent et Chaussebourg (N°1) perdra la course dans les dix premiers mètres (accrochage).
CF piste 1/4 F1 16/04/95 Limoges
place noms, prénoms voitures moteurs
1 Curien B Williams Yankee Zenoah
2 Molat JL Larousse Zenoah Moser
3 Menoud C Sauber Menoud Zenoah
4 Martinez JY Williams Yankee Zenoah
5 Puginier M Mc Loren Zenoah
6 Venturino A Benetton Zenoah
7 Bessaudou E Benetton Zenoah
8 Michel JC Williams Zenoah
9 Lamant G Williams Zenoah
10 Denis JM Jordan Zenoah New Team
Concentré sur son pilotage, B. Putanier ne cédera pas aux attaques de Chaussard durant la demi-finale. En finale, l’attaque sur les vibreurs fit sauter la chaîne de transmission de sa Bugatti.

 

CF piste 1/4 Sport Proto 16/04/95
1 Justes JM 905 LM Yankee
2 Daburon P 905 1M Yankee
3 Levy A 905 LM Yankee
4 Eschallier M 905 LM Yankee
5 Dufour R 905 LM Yankee
6 Capelli P 905 LM Yankee
7 Chaussebourg D Sauber C11Menoud
8 Lemoine D Jaguar Yankee
9 Griffié T 905 LM Yankee
10 Ledruillenec G 905 LM Yankee

20 21 mai 1995 macon 331/07

17 18 juin 1995 evry 020/02

podium F1 CF 1995 Evry photo Auto RCM 197

9 10 septembre 1995 moulins 22/08

coupe de France 1:4

30 septembre 1er octobre 1995 Clermont ferrand 65/8

coupe de France Espoir 1:4

26 27 aout 1995 Besançon 51/7

 

 

Piste 1/5 thermique

 

18 19 Mars 1995 Trelissac 003/16

15 16 avril 1995 Ferrière aux Etangs 272/03

20 21 mai 1995 Niort 241/16

17 18 Juin 1995 Les Rousses 205/07

15 16 Juillet 1995 Le Corbier (Fitem) GNMARC

Coupe de France 30 septembre 1er Octobre 1995 Chateauroux 346/18