Cross Control 1:4

 

En mars 2011 sur ce site, j’avais essayé de vous faire découvrir un comparatif entre le Cross Control mythique à l’échelle 1/6 de 1987 et le Cross Control ,je dirais une évolution à l’échelle ¼ de 1992 de la marque « Yankee ».

Aujourd’hui je reprends le Cross Control au ¼,dans sa belle robe jaune et noire .Je vais me caler sur l’aspect mécanique et vous présenter un modèle entièrement d’origine sans modification , comme on aime les trouver avec sa radio à manches et notices de l’époque.

Une pièce de collection ,sachant que de nombreux internautes sont actuellement en pleine restauration de ces modèles à l’échelle 1/6 et ¼ de chez Yankee bien sûr !

Possédant ce modèle depuis plusieurs années ,je m’étais contenté seulement de le faire rouler en prenant quelques bosses, afin de découvrir les réactions et sensations du pilotage de l’engin.

Le voila démonté ,pour un contrôle et vérification des pièces . Que c’est agréable ! de démonter et découvrir avec un grand plaisir, un modèle d’origine ,qui n’a pas été ‘bidouillé’ ou mal réparé etc… avec ses pièces d’origine et surtout la visserie ! Un régal à travailler dessus.

Plus volumineux que l’échelle 1/6 dans l’habitacle, il est beaucoup plus facile d’y mettre les mains. Je commencerai par le châssis , Coque moulé , pièce monobloc ,plastique noir dur, faisant la rigidité de l’ensemble de l’auto surmonté d’un bel arceau. Tiens au fait ! pas de plaque alu galbé comme sur le 1/6.

Le train ou la cellule avant se fixe directement sur le châssis (ce châssis fait penser à une ‘baignoire’ jargon du modéliste ),la majorité des pièces visuellement sont identiques au 1/6. Un mono amortisseur avec son long ressort…..,mais une nouveauté quand même ,deux renforts de maintien et de guidage ,pièces moulées en plastique noir qui amèneront la rigidité et efficacité du sauve servo.

La cellule Arrière ,fait bloc avec le moteur. Le support en nylon noir injecté vient supporter celui-ci, ainsi que les triangles et le différentiel avec ses paliers.Seul le moteur est une nouveauté le M15 Yankee, pur produit Yankee devenu constructeur de moteurs. Deux amortisseurs ‘aux bras longs’ conventionnels ,amortiront le tout.Il est vrai qu’une grande majorité de pièces venant du 1/6 sont éprouvées et fiables, pourquoi s’en priver ! Tout cela viendra se visser sur le châssis coque, surmonté d’un superbe arceau ’costaud’ en nylon noir entièrement démontable, qui viendra rigidifié le tout. Une autre nouveauté :Le positionnement du réservoir d’essence mis en porte à faux sur arrière de l’auto, bien protégé par l’arceau et un superbe aileron blanc, d’ailleurs éfficace. Je reviens sur le moteur, une belle prouesse mécanique avec une nouvelle technologie en son âme pour l’époque , l’admission à clapets’ espèces de languettes vibrants’ qui laisse passer un mélange gazeux devenu fort coûteux. Sa cylindré 15 cm3,diminué vis-à-vis de la concurrence qui se situe à 20cm3 et plus.Pour citer : Zenoah, solo ,robin et Kawasaki. Un embrayage téflon sera monté en série,coté freinage deux petits disques déjà utilisé sur le 1/6 viendront ralentir la ‘bête ‘

 

 

Un bel échappement, coude et pot ,très légers le tout bien calculé viendront se loger sous et dans l’arceau. L’installation radio,une plaque (platine ) support nylon noir ou viennent se fixer trois servos. Deux servos de qualité à la direction sont nécessaires pour faire tourner l’engin……Le servo gaz ,frein commande par câbles à 90 °. le pack d’accus, l’antenne ‘corde à piano’ ,tout cela bien logé et fixé. Une difficulté , arriver a bien régler les biellettes ou palonniers des deux servos de direction montés inversés afin de tirer parfaitement en ligne vers le sauve servo .

Une belle planche d’autocollants,venant décorer et mettre en valeur ce superbe engin au 1/4., sans oublier les notices constructeur indispensables enfin de l’utiliser au mieux .

La carrosserie d’un jaune teinté dans la masse plastique,avec ses entrées d’air et ses grilles de protection est d’un bel effet (mais attention fragile) .Dans le registre de la fragilité , il y a le châssis qui craint les hydrocarbures le rendant (cassant) mais aussi le lanceur moteur (ficelle et ressort ). Penser à mettre des soufflets en caoutchouc aux bouts des cardans…car en TT la poussière est très abrasive.

 

Vous souhaite de bonnes balades avec beaucoup de plaisir.

Laisser un commentaire