Porsche 930 Caisson

VHRC_porsche_930_caisson_proto_yankee_01
Porsche châssis caisson « JCM »

Introduction

Dans les années 1993/1994, les compétitions échelle ¼ battait leur plein sur les circuits de France et d’Europe où s’alignaient sur les grilles de départ plusieurs constructeurs : Yankee, Laro, Strosek, DWA, MRC, Menoud, Avioracing…

Sur le marché intérieur français quantités d’options fleurissaient et de petits fabricants isolés savaient nous concocter des pièces spéciales avec par exemple des préparations moteurs détonantes, on se souvient des PGH et autres Moser…

A cette époque, un amateur éclairé proposa par l’intermédiaire de J-C.M (Modéliste de Rognac, Sud de la France) un concept de châssis novateur. Pour F1 ¼ Yankee dans un premier temps puis pour les berlines et sports prototypes de la marque par la suite…

Le châssis présenté ici est celui d’un Porsche

1)Regard technique sur le châssis

VHRC_porsche_930_caisson_proto_yankee_07
Appelé «  caisson » il est entièrement fabriqué en aluminium de 2,5 mm d’épaisseur.

Il se compose de 3 parties :

– Le caisson qui accueille l’ensemble des éléments mécaniques
VHRC_porsche_930_caisson_proto_yankee_06

– Le « capot » avant qui vient coiffer le nez du caisson, sur lequel sont fixés turnforce et basculeur à doubles amortisseurs.
VHRC_porsche_930_caisson_proto_yankee_08
– Le « capot » arrière qui vient coiffer la poupe du caisson et qui supporte les basculeurs montés à plat.
VHRC_porsche_930_caisson_proto_yankee_09
L’ensemble du châssis forme une belle pièce alu réalisée par pliages et rivetages de manière très soignée.

Ce châssis a été fabriqué autour du moteur « Zenoah G2D », le must de l’époque !

Celui-ci est positionné à l’intérieur du caisson, lanceur et plaque de cascade prennent en sandwich les flans du châssis et solidarisent le moteur au caisson.

La transmission secondaire est ensuite assurée par une chaîne et le tendeur ad-hoc.

2)Constat, du montage des pièces

Tout a été pensé pour recevoir et adapter facilement toute les pièces d’origine Yankee type trains F1 sans modification.

Le réservoir, l’accu, le servo trouvent leur place.

Seule modification par rapport à la géométrie Yankee, la position des basculeurs arrière qui travaillent à l’horizontale.

3)AVANTAGES

Poids de l’auto : 9,100 KG.

Rigidité de l’ensemble.

Homogénéité de l’ensemble.

Beauté mécanique

Efficacité (J-C.M a aligné une F1 équipée d’un tel châssis sur plusieurs manche du CF à l’époque, c’était une pour ne pas dire la plus rapide du plateau.)

4)INCONVÉNIENTS

Choc violent interdit ! Cela entraîne une déformation de la structure qui se voile et il est difficile de la remettre en ligne.

Accès au groupe propulseur exigu

Coût… pour l’époque.

Cette Porsche, témoin d’une époque particulière représente pour moi un souvenir Inoubliable et j’ai souhaité vous le faire partager.

Lugia

[nggallery id=39 template=caption]

2 thoughts on “Porsche 930 Caisson

  1. Fabuleuse présentation stéph…….J’ai encore beaucoup de travail pour arriver a mettre en page correctement…….
    merci pour la qualité de ton travail……….

  2. J’ ai oublié la fin de ma phrase……donc je reprend, …..pour arriver à mettre en page correctement mes écrits sur le site………lugia

Laisser un commentaire