clio MRC 1:4 Luc

Renault Clio MRC par Luc

Petite histoire du constructeur auto modélisme :

MRC (Model Racing Car) à l’échelle ¼ qui se trouvait (usine) à LIMEIL BREVANNES dans le ‘ VAL de Marne 94’ .

-Dans les années 1992 le fabriquant proposait de fabuleuses autos au ¼ ,comme :
-La 911 Flatnose , la 405T16 , le JUMBO un tout terrain et la dernière Fabrication
– la Renault CLIO 16S, dont je vais par passion vous faire les louanges,

La CLIO 16S était disponible au catalogue en trois versions ,découvrons les différences :

-Un modèle basique (la moins chére) ,livré sans amortisseurs ,transmission primaire par courroie crantée, la transmission secondaire les pignons sont en plastique, le moteur: Kawasaki TG 24 (24cm3) 1.5cv avec son échappement gamelle et filtre à air d’origine.

La 2é Version dite « Sport » des amortisseurs à volume constant de belle facture ,une transmission primaire à chaine ,pignons acier ,un pot d’échappement cylindrique original, fixé à l’arrière du moteur à une sortie d’échappement (deux sorties en option). Moteur TG 24 Kawasaki.
.
La 3é Version « Compétition » Nous trouvons la version 2,mais avec un échappement (‘un vrai détente) ,des barres stab AV de 3mm et AR 4mm ,des pignons de transmission secondaire en acier , un tendeur de chaine (à installer) ,car celle-ci s’allonge rapidement et la monte du moment le « Must des moteurs le Zenoah G2D. Voila une bien belle bête de course ou un pilote d’usine : MRC (Jean Claude BERRON) briguait les premières places en ‘Championnat de France ‘.

L’on se rend compte que la politique de la maison était de monter des voitures avec un maximum de pièces a l’identique (pièces moulées plastique, réservoir, transmission, roues,etc) en changeant la carrosserie en allongeant ou rétrécissant la longueur des châssis, les carrosseries faisaient la différence , on proposait aussi des options. Cela permettait au constructeur de réduire les coûts de fabrication, d’avoir plusieurs modèles à la vente et les prix de ventes au modèle moins élevé donc plus accessible financièrement au passionné…

Rentrons dans les détails techniques de la ‘ CLIO16S Compét’

clio mrc 1:4
clio mrc 1:4

J’ai eu la chance de la trouver en bon état avec peu de Kilométres au compteur, donc plus facile a restaurer et a remettre en état d’origine.
Elle dispose d’un châssis alu de 4mm fraisé ,celui-ci reçoit deux barres alu creuses de 10,5mm de diamètre reliant la cellule avant en passant par le moteur et via la cellule arrière, ,

Avantages qui diminue les risques ,de vrillage , de torsion et empêche le châssis de se plier au choc de face.
Le train avant à double triangulation permet tous les réglages possibles, carrossage ,pincement et la châsse , muni de petites cales cylindrique a déplacer, mais aussi de jolis tirants réglables a l’avant et a l’arrière qui permettent d’ ajuster au plus fin la hauteur de « caisse » sans oublier de belles fusées décalées et solides.
Un réservoir en plastique épais bien positionné de 0,5l fixé par 3 colonnettes en alu fileté au châssis, une belle platine qui reçoit deux servos de direction ,un servo de frein accélérateur il sont de l’époque ,mais aussi, l’accu et le récepteur de radio . Le tout bien fixé par de belles colonnettes alu .Le sauve servo a recaler si nécessaire avec rondelles.
Le train Arrière avec sa triangulation inférieure fixé à de bonnes chapes moulées en plastique noir ,un tirant supérieur ,permet tous les réglages de celui-ci.

clio mrc luc 03.jpg
Côté transmission secondaire l’on trouve un différentiel sur-dimensionné aux pignons satellites et planétaires à taille droite , indestructibles , mais aussi les pignons externes en acier,la transmission primaire a chaine plus fiable que la courroie crantée, encaisse mieux les « watts » du G2D; Le tendeur de chaine était laissé à l’imagination du pilote, généralement un axe fileté recouvert de téflon tournant sur celui-ci et fixé sur la platine primaire avec un trou oblong prévu a cet effet, permettait par réglage de rattraper l’allongement de la chaine aux petits «maillons ».

Les cardans , du costaud, de bons diamètres à têtes goupillées, les noix de cardans des pièces d’orfèvre en usinage. (à découvrir ) !! les roulements étanches ,des gros amortisseurs couleur » OR » on ne mégote pas chez MRC, avec ressorts « or » faciles à caler. Ils sont différents avant arrière, par le nombres de spires et de diamètre du fil du ressort. Les pistons à deux trous à remplir en huile : Viscosité de 1000 à 1500..

Le freinage: Deux disques en ‘epoxy ‘ plaquettes alu, Existe en disque’ acier’ !
Les jantes blanches en plastique , sont avec enjoliveurs : réalisation perso,,tout en noir !

clio mrc luc 04.jpg
Les pneus SLD : S3 AV , S4 AR ..
Un arceau cage en alu vient stabiliser la carrosserie sur la partie AR, les pares chocs AV et AR ainsi que latéraux viennent solidariser la carrosserie qui est bien fixée au Châssis. Celle-ci en Lexan bien proportionnée donne visuellement un beau réalisme à l’auto. Poids de 910gr peinte et décorée.
A l’époque,MRC pour en avoir vu une ,commercialisait une superbe carrosserie de  FORD ESCORT »cosworth ».
Le Moteur, le Zénoah G2D est puissant avec ce détente de qualité qui je pense a été bien calculé

Modifs sur l’auto : J’ai changé l’admission donc le filtre , les servos par du neuf ! la cloche d’embrayage , mais aussi la chaine et le tendeur sera monté ultérieurement.

En conclusion,

Cette auto de 11.370 Kg avec l’accu est belle a regarder à l’extérieur comme à l’intérieur ,les pièces sont réalisées de façon précise et de qualité plastique ,et de moulage même surdimensionné ,le montage est précis du travail soigné par le constructeur cela dégage du sérieux et de la qualité donc de la fiabilité.

clio mrc luc 10.jpg

Seul entretien permanent la chaine à contrôler ! Je note une usure rapide de la cloche d’embrayage, au niveau des portées de l’axe de roulements qui est seulement de ( 7,5mm) de diamètre

clio mrc 1:4
clio mrc 1:4

, il s’use rapidement et donc prend du jeu ?
Sacré CLIO 16S Mythique à l’échelle ¼ et ça roule !