Morris Mini Cooper

Un peu d’histoire de la MINI .

Dans les années 1960,

nos voisins les Anglais ont inventé au moins trois merveilles intéressantes.

Les ‘Beatles ‘ , ‘ la Minijupe ‘ et la Mini . La MINI originale (1959 à 2000 ) initialement, Morris et Austin seven , sorties simultanément est un modèle d’automobile conçue par British Motor Corporation…..(B.M.C ) par Alec ISSIGNONIS (1906-1988 ) fabriquée à Birmingham (royaume – Uni ) .

Elle fut vendue sous plusieurs marques : Austin , Morris , MG , Rover , Wolseley , Riley , Leyland et sous licence italienne (groupe Fiat ) avant de devenir une marque propre.

En 1955 , Sir Leonard LORD , alors haut résponsable de ‘BMC’ demande à Alec Issignonis de concevoir une nouvelle auto ,elle devrait permettre aux sujets de sa gracieuse Majesté , de se déplacer à quatre dans une voiture économique.

Le prototype sera produit seulement au bout de huit mois d’études. Alec Issignonis choisit une orientation très innovante le ‘tout à l’avant ‘ , il pris le moteur de la Morris Minor existant. La révolution Sera de mettre une boite de vitesses sous le moteur en position transversale partageant de ce fait son huile avec le moteur. Le choix de mettre des roues de 10 pouces, solution elle aussi novatrice. Remplacées par des 12 pouces en 1984 ou des 13 pouces en option dans les années 1990 . Le véhicule à peine 3 mètres de long , consacre 80% de sa longueur à loger ses occupants et leurs bagages, l’on retrouve une roue a chaque angle de l’auto . Coque entièrement soudée autoporteuse , un étonnant système de Suspension ultra compact composé d’éléments amortisseurs en caoutchouc

Données techniques :

Poids de 620 à 700 kg selon la version , les moteurs de 4 cylindres refroidissement à eau de 850 cm3 (34cv) ,le 110cm3 et les 1275 cm3 ou l’on trouve la Cooper a 63cv 5700 t/mn et la Cooper S à 70cv.

Modèles de base quatre freins a tambours et freins à disques à l’ avant et tambour à l’ arrière pour la Cooper . Vitesse maxi 160 km/h pour la cooper S.

En 41 ans d’ existence : elle fut produite à 5,3 Millions d’exemplaires.

Au VOLANT, on a l’ impression de conduire un Kart pour de vrai. Amortissement sautillant , petit volant et direction très directe, bruit de carburation, le tout a quelque centimètres du sol , chaque trajet se Transforme en partie de plaisir et ça pousse fort une Cooper S.

[singlepic id=2365 w=320 h=240 float=]

 La COURSE :

Monte Carlo 1968
Monte Carlo 1968

La Mini fait une entrée remarqué dans l’histoire du sport automobile , il aura suffit.

D’engager des Minis au célèbre Rallye de MONTE CARLO et de le remporter trois fois : 1964 , 1965 Et 1967…Ce fameux Rallye instauré en 1911 par …Anthony NOGHES….. Des exploits réalisés au nez et à la barbe d’autos bien plus puissantes . Elle doit ses victoires , au génial préparateur… JOHN COOPER .., il a donné son nom aux versions les plus épicées.

Si beaucoup roulent encore en Mini , car la puce est du genre facile a réparer et les pièces de rechange disponibles . Déjà pas donné a l’époque , la Mini jouit d’une côte d’amour de part son charme au prés des collectionneurs , qui s’arrachent les cooper ,break clubman et les rarissimes cabriolets à prix d’or. Un coup de foudre c’est non négociable ! 20.000 euros c’est la somme qu’il faudra investir pour obtenir une Cooper S des années 1960.

A ce jour , héritière de La MINI  : le constructeur BMW depuis 2001 continue une image Mythique qui fait de part cette auto de qualité , un succès « commercial » perpétué.

[singlepic id=2361 w=320 h=240 float=]

A L’ESSAI… en auto échelle ¼.

Au volant , erreur à la radiocommande, cette Mini est tellement réaliste a voir rouler , il suffit d’écouter les personnes qui se trouvent au bord de la piste , qui reconnaissent l’auto , les commentaires de joie vont bon train .

Vu ses dimensions la Mini se révèle très vive , son poids plume et un moteur Zénoah bien réglé ça part des quatres roues et ça se rattrape avec des accélérations franches . Les pneus bien chauds l’auto reste un peu sous vireuse , sur les circuits sinueux l’auto c’ est un régal de pilotage. Quel plaisir !

Sa conception simple la rend fiable , seul l’ancien train avant demande un contrôle fréquent de la visserie .

Je terminerai , en disant à consommer avec modération , car la petite ancienne est très attachante. A la séance photos , j’ai voulu montrer son « clone » 1/5 …. Nous les appelons ‘ MINI COOPER’

Je vous laisse le soin de choisir ! …

[singlepic id=2359 w=320 h=240 float=]

Lugia

Version 2015 Yankee Replica Union Jack

Galerie

[nggallery id=81 template=caption]

Pub d’époque de la mini

Galerie

Erreur Folder Gallery : Impossible de trouver le dossier http://vhrc.fr/wp-content/gallery/morris-mini-cooper.